• Epilobe a feuilles etroites

    epilobe

     

     

     

    L’Épilobe en épi, l’Épilobe à feuilles étroites1 ou Laurier de Saint-Antoine (Chamerion angustifolium), ou encore Osier fleuri, est une espèce de plante herbacée vivace du genre Chamerion de la famille des Onagraceae. On trouve cette espèce dans toutes les zones tempérées de l'hémisphère nord. Certains auteurs utilisent encore le nom scientifique Epilobium angustifolium L. mais des études depuis 1999 tendent à prouver que cette espèce appartient à un genre voisin, ChamerionForme : tige atteignant de 0,5 m à 2,5 m de hauteur. Une espèce naine parente, Epilobium latifolium, pousse de 0,3 à 0,6 m de haut. Feuilles : alternes, sessiles, entières, lancéolées et très allongées. Fleurs : grandes d’un pourpre vif, en longue grappe. Floraison : de juin à septembre. Habitat : L'épilobe est une espèce pionnière présente en colonie dense dans tous les terrains dégagés, comme les coupes de bois, clairières, lisières, talus, ravins humides, lieux incendiés. s’étend à la faveur des déboisements et des incendies. Altitude : jusqu’à 2500 m. Toxicité : non Plante protégée : non Cette espèce a tendance à coloniser rapidement les zones ouvertes où il y a peu de concurrence, tels que les sites incendiés ou les clairières des forêts. Elle pousse aussi longtemps que l'espace est ouvert et qu'elle dispose de beaucoup de lumière, puis quand les arbres et les broussailles grandissent, les épilobes meurent, mais les graines restent viables dans le sol pendant de nombreuses années. Les fleurs magenta mesurent 2 à 3 cm de diamètre. Elles sont symétriques radialement ont quatre pétales rose. Les styles ont quatre stigmates, qui apparaissent sur des racèmes terminaux symétriques. Capsule de graines La capsule linéaire rouge-brun pleine de semences s'ouvre au sommet. Elle porte de nombreuses graines brunes, environ 300 à 400 par capsule et 80000 par plante. Les graines ont des poils soyeux qui facilitent la dispersion par le vent. Une fois établie, la plante se propage aussi largement par ses racines qui se rejoignent sous le sol. Les feuilles d'épilobe en épi sont uniques en ce sens que les nervures des feuilles sont circulaires et ne prennent pas fin sur les bords de la feuille, mais forment des boucles qui se rejoignent sur le bord extérieur des feuilles. Cette caractéristique rend ces plantes très faciles à identifier à tous les stades de leur croissance.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :