• MIKA 




    2 commentaires
  • CHRIS BALDO

     

    Chris Baldo (de son vrai nom Christian Baldauff) est un artiste luxembourgeois né le 24 juin 1943 à Luxembourg, de mère française et de pèreluxembourgeois.

    A l'âge de 16 ans, il enregistre un disque en duo avec un ami sous le nom de "The Younsters". Puis, seul sous le pseudo de Chris Baldo, il chante en allemand "Einsam und allein". Cette chanson sera d'ailleurs classé 8e au hit parade de Radio Luxembourg.

    En 1966, il sort avec succès "Chaque jour qui se lève" et "Ich bin nicht schuld an deinen Tränen".

    Il participe au Festival de Sopot (Pologne) en 1967, puis en 1968, il représente le Luxembourg au Concours Eurovision de la chanson en duo avec Sophie Garel, avec le titre "Nous vivrons d'amour" . La chanson fut classée 11e sur 17, avec un score de 5 points.

    Il connaitra également le succès avec les chansons "Pardon Rosalie" (adaptation de "Tender Years") et "Eine urlaubsliebe" (Grand prix RTLInternational en 1969).

    Il était également animateur à Radio Luxembourg pour "Les Nocturnes", avant de céder progressivement sa place à Georges Lang.

    Il décède le 24 janvier 1995, à Luxembourg





    votre commentaire
  • Noel Marjorie

     

    Marjorie Noël, Françoise Nivot de son vrai nom est née le 29 décembre 1945 à Bayeux. Elle épouse le 27 juillet 1968 à Apt (Vaucluse) Robert Stroppiana, dont elle a deux fils. Elle décède le 30 avril 2000, inhumée au Cimetière de Cheval-Blanc près de Cavaillon dans le Vaucluse.

    Marjorie devint chanteuse après avoir pris des cours de chant et de mise en scène avec Bruno Sartène et Mme Jeanne Bertille. Enoctobre 1963, elle enregistra au Studio Régence deux titres avec Bruno Sartène : « Laisse moi m'habituer à t'oublier » et « Tu n'as pas le choix ». C'est cet enregistrement qui lui ouvrit les portes du label discographique Barclay Records. Sous ce label, elle fut toujours accompagnée par le chef d'orchestre Michel Colombier.

    En 1965, à Naples, elle participa au Grand Prix de l'Eurovision pour Monte-Carlo avec une chanson de Raymond Bernard et Jacques Datin, « Va dire à l'amour », elle eut un classement très honorable face à la déferlante envers la chanson de Serge Gainsbourg « Poupée de cire, Poupée de son », interprétée par France Gall. En juin 1965 elle participa à "La Rose d'Or d'Antibes", où elle fut demi-finaliste avec « Des Rubans et des Fleurs ».

    Elle fut une idole de la chanson au Japon, où elle enregistra une dizaine de 33 tours. Certains de ses succès sont devenus au Japon et en Coréedes standards toujours repris par les plus grandes vedettes de ces deux pays.

    Elle enregistra aussi pour l'Allemagne deux titres en allemand, et certains de ses succès furent distribués sous licence au Mexique. Elle participera à de nombreux concours et galas, {Eurovision 1965 à Naples, Rose d'or d'Antibes 1965 (demi-finaliste), parrainée par Charles Trenet1.

    Elle quitta le show-bizz à la fin de l'année 1968 pour prendre une nouvelle route et se consacrer à sa famille, notamment à ses deux fils (Franck né en février 1969 & Olivier en juin 1971. Femme profondément humaine, elle gardera jusqu'à la fin de sa vie cet amour des gens, son sourire quelles que soient les épreuves, et une grande force qu'elle transmettra a ses fils.





    votre commentaire
  • Aalyah

     

     

     


    votre commentaire