•  

     

    violemment frappée par ses maîtres, une femelle beagle a été confiée à un refuge, ainsi que l’un de ses congénères. le couple de propriétaires comparaîtra devant le tgi de cambrai (59). la fondation 30 millions d’amis, partie civile, attend une peine à la mesure de ces actes violents.

    Battue avec une barre de fer, une petite chienne survitmise à jour (10/6/11) : le tgi de cambrai (59) a condamné l’ancien maître de chanel à 6 mois de prison, dont 2 mois ferme et une mise à l’épreuve de deux ans avec suivi psychologique. une sévérité rarement appliquée dans les affaires de maltraitance, saluée par la fondation. la confiscation définitive de ses deux chiens a également été prononcée, ainsi que l’interdiction de détenir des animaux.

    c’est à la suite de l’appel d’une voisine, alertée par des hurlements, que les gendarmes de claray (59) découvrent au domicile d’un couple un animal baignant dans son sang (18/3/11). la petite chienne, un beagle nommé chanel, est immédiatement confisquée sur réquisition judiciaire et confiée au refuge d'estourmel dans le nord. l’animal, battu par son maître avec une barre de fer, souffre de plaies ouvertes à la tête et à l’épaule : « elle ne tenait plus sur ses pattes et refusait de se laisser approcher » témoigne sophie binkowski, la responsable du refuge. par précaution, dior, un mâle de la même race âgé de 3 ans, est également confié à cette structure.

    des chiens pleins de vie

    achetés il y a quatre ans par un jeune couple qui souhaitait faire de la reproduction, chanel et dior vivaient - selon plusieurs témoignages concordants - dans des conditions difficiles. dans une hygiène déplorable, sous-alimentés, les deux chiens auraient été régulièrement frappés par leurs maîtres. la situation a fait l’objet de plusieurs avertissements informels de la part des autorités, sans que les maîtres ne modifient leur comportement.

    aujourd’hui, chanel recouvre peu à peu ses forces et après quelques points de suture et un traitement anti-inflammatoire, elle est totalement remise de ses blessures. quant à dior, il est en parfaite santé : « ce sont des chiens très câlins, qui aiment explorer et partir à l’aventure, explique sophie binkowski. ils sont curieux et pleins de vie. »

    la fondation partie civile

    si les animaux sont définitivement confisqués à leurs propriétaires par la justice,  les deux beagles seront proposés à l’adoption : « pour chanel, il faudra une famille douce et patiente, précise sophie binkowski.et qui n’a pas d’autres animaux, car elle n’est pas sociable avec les autres chiens. » et pour dior comme pour chanel, « beaucoup d’espace car ce ne sont pas des chiens de salons ! »

    la fondation 30 millions d’amis s’est constituée partie civile aux côtés de la sda d'estourmel dans ce dossier. l’audience se déroulera le 20 mai prochain au tribunal de grande instance de cambrai.

     

    ici

     

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :